Un guide pratique de la maintenance préventive : 6 étapes pour réduire les coûts, rationaliser les opérations et maximiser la performance de vos actifs.

Pourquoi la maintenance préventive ?

Un programme de maintenance préventive est une série de processus, de directives et d’outils qui aident votre entreprise à effectuer autant de maintenance préventive que possible, à des coûts et des délais optimaux. Mais, pourquoi avez-vous besoin d’un programme de maintenance préventive ? Quels avantages pouvez-vous en tirer ?

Nous avons tous entendu nos mères nous dire : « N’attends pas la dernière minute pour faire tes devoirs. Prends ces médicaments à temps, sinon ta grippe va s’aggraver ». Tous ces dictons renvoient au problème humain séculaire de la procrastination.

Dans le monde des affaires, l’une des manifestations de la procrastination est la maintenance réactive, qui consiste à ne réparer un bien qu’après sa panne ou sa défaillance. Lorsqu’un bien tombe en panne, le technicien de maintenance identifie le problème qui s’est produit et prend des mesures pour remettre le bien en état de fonctionnement.

Bien qu’il s’agisse de la bonne stratégie pour les petits actifs et les actifs non critiques, les coûts de réparation peuvent rapidement se multiplier au fil du temps, lorsque la maintenance réactive est employée pour traiter des dispositifs critiques.

Pour faire simple, la maintenance réactive implique :

  • Une exécution chaotique des responsabilités de travail
  • Des défaillances fréquentes de l’équipement
  • Des temps d’arrêt non planifiés en raison d’une défaillance de l’équipement
  • Des retards dans les appels de service et de maintenance
  • Une augmentation des coûts due à des éléments de construction cassés.

En revanche, une approche de la gestion des installations basée sur la maintenance préventive est prévoyante et permet d’identifier une crise avant qu’elle ne se produise. La surveillance en temps réel est exploitée pour prévoir la dégradation du système et la défaillance des machines.

Un programme de maintenance préventive peut prévoir les mesures d’urgence nécessaires en cas de panne, comme des générateurs de secours en cas de coupure de courant et des pièces de rechange pour la réparation immédiate des équipements.

Les machines sont surveillées et entretenues activement, afin de garantir des performances optimales. La maintenance préventive peut présenter plusieurs avantages pour votre entreprise, notamment :

  • Des équipements et des composants parfaitement fonctionnel
  • Une durée de vie plus longue des équipements critiques
  • Des économies plus importantes en matière de maintenance
  • Amélioration de la sécurité des travailleurs et de l’environnement
  • Des temps de réponse plus rapides aux appels de service et de maintenance
  • Mesures et rapports détaillés sur les paramètres de gestion des installations.

Si vous cherchez à sortir de l’ornière de la maintenance préventive, la mise en place d’un schéma directeur solide peut faire des merveilles pour votre entreprise. Il vous permet de réduire les temps d’arrêt, tout en évitant la tentation de revenir à une approche réactive.

Ceci étant dit, voici quelques éléments à prendre en compte pour mettre en œuvre un plan de maintenance efficace :

6 étapes actionnables pour réussir
Voici les 6 mesures à prendre pour réussir la transition vers la maintenance préventive.

Déterminez les objectifs et décidez quels actifs doivent être inclus dans votre plan de maintenance préventive.

La mise en œuvre d’un programme de maintenance préventive ne doit pas nécessairement être une affaire complexe. Les actifs essentiels à la production, à la qualité, à la sécurité et à la prestation de services sont les candidats idéaux pour les programmes de maintenance préventive.

Utilisez la maintenance réactive pour entretenir tous les autres équipements. En outre, vous pouvez réduire le budget en développant un système organisé qui définit clairement les objectifs. Parmi les exemples d’objectifs d’un programme, citons la réduction des temps d’arrêt de l’équipement, l’amélioration du taux d’achèvement des travaux, l’optimisation du temps de production et l’augmentation de la fiabilité des actifs.

Consultez les opérateurs de machines, les techniciens de maintenance et les autres acteurs clés de votre organisation pour obtenir leur avis dès le début du processus. Leurs commentaires peuvent s’avérer très précieux lors de l’établissement des priorités, de la formation des futurs employés et de la définition des procédures d’exploitation standard (SOP).

Développez l’intelligence

Même si vous n’utilisez pas actuellement un système de GMAO (système de gestion de la maintenance par ordinateur), vous disposez, avec un peu de chance, d’une sorte de journal de maintenance. Examinez les types de défaillances subies dans le passé par vos actifs de maintenance.

Utilisez ces données pour extrapoler et déterminer le type de travaux de maintenance préventive que vous pouvez programmer, ainsi que leur fréquence, afin de prévenir certains de ces modes de défaillance à l’avenir.

Pour déterminer les temps de développement des défaillances, il est utile d’examiner les documents fournis par les fabricants. Les fabricants d’équipements disposent d’une pléthore de données statistiques provenant d’essais internes et d’essais sur le terrain effectués par les clients. Les manuels qu’ils fournissent contiennent souvent des calendriers, pour la maintenance nécessaire, l’utilisation de pièces de rechange critiques et des instructions de maintenance de base.

Cependant, les vitesses de fonctionnement et les contraintes de vos opérations peuvent modifier de manière significative le taux d’usure des différents actifs. Cela signifie que vous devez également tenir compte de l’expérience au sein de votre installation pour créer un programme de maintenance approprié.

Créez des indicateurs clés de performance et engagez-vous à les mesurer

Maintenant que vos objectifs ont été fixés, il est important de leur associer des chiffres. Il est difficile de déterminer si un programme de maintenance préventive fonctionne sans établir des objectifs concrets.

Parmi les indicateurs courants que vous pouvez utiliser pour mesurer les performances, citons le pourcentage de maintenance critique programmée, le pourcentage de maintenance planifiée, la conformité de la maintenance préventive, l’efficacité globale de l’équipement et le temps moyen entre deux défaillances.

Une fois que vous savez quels indicateurs clés de performance vous utiliserez pour mesurer les performances, l’étape suivante consiste à créer un cadre pour mesurer constamment ces paramètres. Mettez en place des processus et des procédures qui garantissent que les données sont collectées, mesurées et analysées de manière régulière.

Tirez parti de la meilleure technologie

La technologie est un aspect crucial de tout plan de maintenance préventive réussi. Adoptez une solution numérique globale, qui vous permet de gérer efficacement tous les détails de la maintenance préventive, tels que la programmation, la gestion de l’entretien des stocks, l’établissement de rapports et l’organisation des ordres de travail.

Avant de choisir une plateforme de GMAO, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, notamment les compétences de votre équipe, le budget, les capacités, les préférences de l’équipe, la sécurité des données et la facilité d’utilisation.

Permettre aux entreprises de fabrication avec les solutions de l’industrie 4.0

Optimiser les itinéraires de maintenance

Vos itinéraires d’inspection doivent suivre un chemin efficace. Si vos techniciens zigzaguent à travers votre installation lors d’une inspection de routine, il est grand temps de régler le problème.

De multiples petits itinéraires sont souvent plus efficaces que de longs itinéraires. Un itinéraire massif peut facilement fatiguer vos techniciens, ce qui rend plus difficile l’exécution des travaux de maintenance dans les délais.

Formez, mettez en œuvre et ajustez votre plan

Élaborez une stratégie de formation pour que votre équipe soit au fait de la situation. Les membres de l’équipe doivent être formés à toute nouvelle technologie, ainsi qu’aux processus et procédures qui accompagnent une transition vers la maintenance préventive.

Lors de la mise en œuvre d’un programme de maintenance préventive, il est bon d’envisager un programme pilote dans une section spécifique de votre installation ou sur quelques actifs particuliers. De cette façon, vous pourrez aider votre équipe à s’adapter aux changements et à éliminer les goulots d’étranglement de votre programme.

Enfin, efforcez-vous d’affiner continuellement votre plan. Utilisez les données recueillies par les capteurs, les notes de travail et les rapports numériques pour voir où se situent les forces et les faiblesses. Renforcez les procédures qui fonctionnent bien et améliorez les opérations qui nécessitent des améliorations.

Dernières réflexions

Nous vous avons donné quelques-uns des outils dont vous avez besoin pour mettre en œuvre un programme de maintenance préventive efficace, qui peut prolonger la durée de vie de vos équipements critiques, réduire les coûts et améliorer les opérations. Et voici une étude de cas illustrant la mise en œuvre réussie d’une solution de maintenance préventive pour l’un de nos clients renommés.

 

 

 

Prêt à démarrer ?

Discutons de votre projet ensemble